Tsy

Notre regard sur les Tendances

Maison et objet Part 2

Par Sylvie le lun 01 fév 10

Suite et fin du salon Maison et Objet (avec un peu de retard, mea culpa...)

Cette fois-ci promis je ne vous raconte pas ma vie ! Fini la séance « plaignage»  (qu’est ce qu’il faut pas inventer parfois pour se faire comprendre !) place à la tendance !!

Linge de Lit

Sur les deux jours, entre deux moments de rush, j’ai pris un peu le temps de me balader entre les allées et de jeter un œil sur les différents univers.

Malheureusement vous serez obligé de me croire sur parole !

Je n’ai pas risqué de sortir l’appareil photo devant les différents stands pour vous montrer un peu de quoi il retourne sachant que je portais un badge « exposant»  bien identifiable ! (Je rappelle pour ma défense que les photos sont interdites, on nous l’a assez rabâché tout au long du salon soit par affiches, soit par messages via le haut-parleur)

C’était le meilleur moyen pour me faire lyncher sur la place publique et insulté de « voleuse de tendances»  ou encore de « vilaine copieuse» . Alors promis, la prochaine fois j’attaque une frêle journaliste pour lui voler son sésame : un badge presse (qui refuserait à une jeune et jolie journaliste de prendre des photos ??).

Nid d'abeille

Première chose que je retiens : le lin est plus que tendance !

Depuis le temps qu’on le dit chez Charvet j’ai l’impression qu’on a enfin été entendu ! (oui, oui la modestie ça nous connaît, nous sommes les instigateurs de cette tendance) On en voit de plus en plus dans les différentes allées, aussi bien en torchons, en tabliers, en linge de lit ou encore en rideaux.

La Table sur notre stand

Mes impressions : il y a du bon comme du mauvais ! (» sans blague Méla ? ça c’est du scoop !» ) Pour que vous compreniez je vous dépeint un peu le tableau d’une des choses qui m’a le plus choquée :

Arrivée au hall 5A (dédié à la déco intérieure) je me retrouve face à deux stands.

A ma gauche, un mille-feuille géant de couleurs où on n’a pas peur du kitch et du rococo à overdose. Je n’ai rien contre les couleurs, bien au contraire, mais le mélange de couleurs fluo + motifs baroques/tapis de grand-mère ça fait beaucoup non ?

Tandis qu’à droite, on est dans le pur, le naturel. Une grande bâche de tissu vous accueille à l’effigie de Bouddha sur fond vert. Les tissus sont souples, légers comme une brise, authentiques, sans fioritures tout comme les objets déco, sans chichis, qui se fonderaient à merveille dans n’importe quel univers. Un espace de calme, de pureté naturelle.

Face à un tel spectacle, mon choix est vite fait ! (et je pense que la majorité d’entre vous êtes d’accord avec moi, non ?)

Pour moi le salon s’est résumé principalement à cela : une opposition entre d’un côté les couleurs vives qui viennent aiguayer l’intérieur (certaines maisons le font avec plus de talent que d’autres…), et de l’autre le naturel – les blancs, crème, écru, pastel sont  partout, avec une prédominance de vert.

D’ailleurs au niveau couleur une grande surprise : Pantone avait annoncé que le bleu turquoise serait la couleur de l’année 2010. Mais sur le salon il se fait plus que discret.

Les bois sont clairs, les matières sont brutes, on se sent à l’aise dans son intérieur, une impression de zenitude se dégage.

Les gens recherchent un contact avec le monde végétal.  On n’en peut plus de vivre dans la pollution et la grisaille à longueur de temps ! Alors on fait entrer les jardins dans les maisons, et on  le retrouve sous toutes les coutures.

La maison s’emplit de bougies et de parfums aux senteurs naturelles et végétales, les vases et pots prennent de la hauteur (j’espère que vous avez de la hauteur sous plafond pour accueillir certains des vases que j’ai pu voir qui culminent à au moins 2 mètres de haut !)

Au niveau des éditeurs de tissus, rien de bien extraordinaire.

Ah si !! Je suis tombée en arrêt sur un stand de tissus de cuir ! Le vrai arrêt sur image, le bug psychologique où plus rien ne fonctionne avec la bouche grande ouverte et les yeux exhorbités (je suis une vraie cuir-addict… CQFD). Les peaux étaient sublimes, tant au niveau visuel, toucher qu’à l’odorat (suis-je la seule à me shooter à l’odeur de cuir ?)

Autre p’tit coup de cœur chez les éditeurs : un minuscule stand, qui faisait plus enclos que stand à proprement parlé avec trois papiers peints exposés : celui de Tracy Kendall.

Mais attention, ne vous fiez pas aux apparences !

Vous n’imaginez pas le nombre de personnes qui s’arrêtaient devant. L’objet de toutes les attentions ? Un mur recouvert d’un papier peint à base de véritables pièces de puzzle qui étaient « simplement»  épinglées.  Les pièces de puzzle donnent de la perspective, du relief et surtout des notes de couleurs (avec parcimonie je vous dis !). Bref, ça en jette !

Tabliers Charvet Editions

Tabliers

Torchons et Tabliers

Torchons et Tabliers

Nid d'abeille

Nid d'abeille

Les nouveaux coloris et nouvelles matières

Les nouveaux coloris et nouvelles matières

linge de lit et tabliers

linge de lit et tabliers

espace linge de lit

espace linge de lit

Torchons Charvet Editions

Torchons Charvet Editions

Etagère Linge de maison

Etagère Linge de maison

 

Maison et Objet 2010 part 1

Par Sylvie le mar 26 jan 10

M&O c’est le dernier jour aujourd’hui !

Mais pour moi c’est fini alors que le reste de l’équipe est toujours là-bas en train de souffrir le martyr (la douleur aux pieds est insoutenable ! lisez plus bas vous comprendrez…).

Avant de vous raconter tout ce que j’ai pu voir, découvrir au fil des allées et des stands je me suis dit « quoi de mieux qu’un p’tit debrief pour vous plonger dans l’atmosphère et pour vous faire partager mon expédition ?» 

Maison et Objet 2010

Oui, je parle d’expédition ! (Je dois avoir un côté marseillais bien caché…)

Vendredi matin départ. Réveil 5h30 !!! Aille, déjà là c’est difficile à avaler (grand respect pour ces travailleurs de nuit) et tout ça pour arriver à 10h sur le stand !

Je vous raconte pas la foule à Roissy à la descente du train et la queue pour prendre les tickets de RER. Entre les machines en panne et les étrangers qui essayent malgré tout comment fonctionnent ces petites bêtes on n’est pas sauvé !

Bref, après deux arrêts me voilà Parc des Expositions et là on se noie dans la foule de centaines de personnes qui déboulent de tous les coins. Difficile de se frayer un chemin surtout avec ces satanées valisettes traînées par la populace.

Des jeunes, des moins jeunes, des français, des anglais, des italiens, des asiatiques, des hommes, des femmes, des botoxées (!!!)…. un vrai melting pot.

Et puis, on va dire ce qui est : c’est IMMENSE !

Là je vous apprend rien, vous vous doutez à quel point c’est gigantesque, mais comme pour tout, en vrai ça prend de la perspective !

Première étape : trouver le bon hall. Heureusement, question organisation ils assurent. Dès la sortie du RER vous avez les navettes, les couloirs de passage entre les halls (et chauffés !! un pur bonheur), les panneaux indicateurs dans tous les coins… même une blonde peut s’y retrouver sans GPS c’est pour vous dire !

Une fois arrivée, le travail commence .

stand charvet editions - linge de lit

Pendant deux jours j’ai eu le sentiment d’être sur des montagnes russes.Vous savez, au départ c’est lent, calme, tranquille, on se dit que ce n’est rien alors qu’inévitablement on va se retrouver à un moment ou à un autre la tête à l’envers… Bah là c’est la même chose !

Il y a des moments de grand vide, et puis d’un coup la foule arrive et on ne sait plus où donner de la tête.

On parle français (heureusement), anglais (jusque là tout va bien) mais quand des italiennes viennent vous voir et démarrent la conversation sans se prendre la peine de le faire dans une langue que vous maîtrisez, c’est un grand moment de solitude…

stand charvet editions - lin

Mais un salon comme Maison&Objet c’est avant tout un marathon. Il ne faut pas sprinter sur le départ, sinon c’est sûr on arrivera pas à la fin de la course. Alors autant commencer en douceur, trouver son rythme, se prendre des moments où  on se « repose»  pour mieux redémarrer.

Et surtout, surtout, SURTOUT… il faut prévoir les bonnes chaussures !!

Déjà les hommes souffrent alors qu’ils sont à plat alors imaginez un peu le calvaire que vit une femme accro à ses talons ! Alors quand on n’a même pas une paire de chaussures à raz du sol, forcément le choix est limité. On veut faire sa belle, être présentable devant les clients, les journalistes, les concurrents mais intérieurement on souffre ! Un jour c’est supportable, le deuxième est une horreur ! (je vous passe les détails sur les courbatures du lendemain « Méla, qu’est ce qui t’arrives ? T’es passée sous un train ??»  à peu près oui…)

Bon, faut pas croire que c’était si horrible non plus !

charvet editions linge de lit lin coton

M&O c’est surtout une super expérience.

On rencontre plein de monde, on a la chance d’exposer sur l’un des plus grands salons européens (si ce n’est le plus grand) de notre secteur, on découvre avant tout le monde les nouvelles tendances de la saison prochaine et puis surtout on montre directement nos produits aux clients.

Rien de mieux que de connaître en live leurs impressions sur la nouvelle collection et sur la qualité des produits. Apparemment, chez Charvet on n’a pas trop de soucis à se faire, les compliments étaient au rendez-vous ! (non merci, nos chevilles vont bien ! elles n’ont pas trop enflées, mais c’est gentil de demander)

La suite très vite avec bien plus de photos de notre stand (que de notre stand malheureusement, les photos sont interdites sur tout le salon !!)

 

Maison et Objet J-4

Par Sylvie le lun 18 jan 10

Vendredi c’est le jour J ! Le salon M&O ouvrira ses portes…

dodo2010

En attendant, ici c’est l’ébullition ! Car vous vous doutez bien que tout embarquer d’Armentières pour Paris c’est une vraie expédition.

PLAIDS_02

Les cartons ont pris d’assaut les couloirs et il faut des talents d’acrobate et de contorsionniste pour se frayer un chemin.

Les Charvistes (oui, ça ne veut strictement rien dire mais c’est sympa, non ?) vont et viennent dans tous les sens les bras tellement chargés qu’il est rare d’apercevoir les têtes (si si elles sont là, faut juste bien les chercher) , les voitures se remplissent…

Toile Transat_04

La sieste c'est pas pour maintenant !

Bref, une fourmilière à côté fait office de petite joueuse !

 

M&O 2010

Par Sylvie le mar 22 déc 09

Oui c’est vrai nous ne sommes pas encore en 2010 (même si ça avance à grands pas), c’est mettre la charrue avant les bœufs mais que voulez-vous ! On suit simplement la tendance.

Vous savez cette tendance de toujours vouloir aller plus vite et qui pour la majorité des personnes a le don d’énerver…

C’est ce qu’ils nous font par exemple en mettant les illuminations de Noël alors qu’on vient juste de fêter Halloween, ou les collections printemps/été qui débarquent dans les rayons alors qu’il fait encore -10° dehors… (attendez la fin des fêtes de fin d’année ! ça va pas tarder).

Cette avance dans le calendrier nous exaspère la majorité du temps mais parfois elle a du bon. On prévoir tout, on organise, on planifie, on se projette dans le futur en travaillant dans l’ombre et dans certains cas c’est plus que nécessaire.

Maison et Objet 2010

C’est le cas des salons comme celui de Maison & Objet. Pour n’importe quelle entreprise qui travaille dans l’univers de la mode maison, M&O c’est the place to be !

Donc deux fois par an (en septembre et en janvier) chez Charvet Editions on embarque tout et on débarque à Paris. Bien sûr c’est pas le seul salon auquel on participe, mais s’il y en a bien un à ne pas louper sous aucun prétexte c’est bien lui !

Donc là dans un mois tout pile on refait le voyage direction Paris !

Du 22 au 26 janvier on présentera à la presse – mais surtout aux professionnels – la collection Charvet Editions. Autant dire qu’il y a un peu la pression et c’est surtout un sacré boulot car hors de question de décevoir ! Face aux exposants il faut savoir se démarquer pour sortir du lot et attirer le regard.

toile transat

On prépare  ainsi un stand à tomber !

Justement le stand. Parlons-en. Bon ne rêvez-pas on ne va pas tout vous dévoiler non plus ! Vous avez juste le droit de savoir qu’il est déjà défini dans ses grandes lignes.

Deux ambiances vont être principalement mises à l’honneur et on va sortir des sentiers battus. Celui qui pense que les produits Charvet Editions ne sont bons que pour une maison de campagne, style mamie Nova avec ses pots de confiture à la fraise et ses poules de paille, se trompe sur toute la ligne !

Notre chef de produit a pensé à tout et si elle ne fait que le quart de ce qu’elle a en tête ça devrait être plus que pas mal !

Lin stoné

tissu lin stoné

Les nouveautés pour la collection printemps/été seront présentées. Les recherches en coloration, rayures, aspect et toucher continuent encore et encore pour trouver de nouvelles manières de travailler le tissu. Dans notre labo de petits chimistes on adoucit, on triture les tissus pour les pousser au bout de leurs limites.

lin couleur

lin couleur

Dans les nouveautés 2010 on peut compter sur le coton bio avec sa base légère qui pourra se retrouver seul ou mixé avec du lin pour former une alliance parfaite de douceur et de naturel, le chanvre, les gros armurés coton et lin avec des coloris très forts, des toiles de bâche pour l’extérieur imputrescibles en lin naturel et toujours le développement d’une petite ligne de sac mélangeant toile de lin stoné et cuir.

L’imagination pour l’innovation n’a pas de limites.